Rue Saint-Lambert, 116 - 1200 Woluwé Saint Lambert - info@alivreouvert.be - Ouvert du lundi au samedi de 10h à 19h - Adulte : +32.(0)2.762.98.76 - Jeunesse : +32.(0)2.762.66.69

Robert Goddard, trad. de l'anglais par Jean Demanuelli
Sonatine, 497 pages, 23€

enigmefosterRobert Goddard maîtrise à la perfection l'art de jouer avec les rebondissements, d'entraîner le lecteur sur de fausses pistes et de le tenir en haleine. Dans L'Enigme des Foster on retrouve tous les ingrédients d'un roman à tiroirs où l'intrigue se déroule sur plus de 40 ans, de la grisaille des Cornouailles au soleil de Capri. C'est en 1968 que Jonathan Kellaway fait la connaissance de la famille Foster. A 18 ans, Jonathan s'apprête à partir pour Londres pour ses études. Il comble les mois d'été en acceptant un job d'étudiant chez Walter Wren & Co, une petite entreprise familiale active dans l'exploitation du kaolin, première ressource de la région. Il y fait la connaissance d'Oliver, petit-fils de George Wren, le fondateur de la société. Oliver est un adolescent solitaire et perturbé, hanté par le suicide de son père, Kenneth Foster, neuf ans plus tôt. Jonathan se lie d'amitié avec le jeune garçon et tombe sous le charme de soeur, Vivien. Mais un drame vient perturber le trio. La vie de Jonathan prendra dès lors un autre chemin. En 2010, après des années de carrière au sein de la compagnie Wren, puis d'Intercontinental Kaolin qui a englobé tous ses concurrents dans la région, Jonathan se voie confier une étrange mission. Le directeur de l'entreprise a engagé une historienne pour écrire l'histoire de la compagnie. Or, elle a découvert que les archives couvrant les 1950 et 1960 avaient disparu. A charge pour Jonathan, le plus ancien employé, de les retrouver. Il replonge alors dans l'histoire complexe de la famille Foster, une histoire faite de trahisons, de mensonges, de secrets....

Anja Baumheier, trad. de l'allemand par Jean Bertrand
Les Escales, 412 pages, 22€

libertedesoiseauxDe nos jours, à Berlin. Theresa Matusiak, la quarantaine, auxiliaire de vie et peintre amateur s'apprête à présenter sa première exposition dans une petite galerie de la ville. Une lettre recommandée envoyée par un notaire va venir perturber cette vie bien rangée. Theresa y apprend que, suite au décès de Marlène Groen, elle hérite, à parts égales avec un certain Tom Halasz, d'une maison à Rostock. Impossible ! Marlene Groen est sa soeur mais elle est morte depuis des années, avant même la naissance de Theresa et elle n'a jamais entendu parler de ce Tom. Intriguée, Theresa contacte Charlotte, sa soeur aînée qui lui confirme que Marlène est morte à 17 ans, en 1971. Theresa va devoir se plonger dans l'histoire de sa famille afin de résoudre ce mystère. La famille Groen s'est installée dans les années 1960 à Rostock, en Allemagne de l'Est. Johannes, le père, est membre de la Stasi. Elisabeth, la mère, est infirmière. Ils ont deux filles, Charlotte et Marlène. L'aînée adhère totalement au régime de la RDA tandis que Marlène est éprise de liberté, amoureuse d'un dissident et n'aspire qu'à une chose, fuir à l'Ouest. Tout bascule en 1971. Johannes doit alors choisir entre sa fille et sa carrière au sein de la police du régime. L'année suivante, la naissance de Theresa vient combler le vide créé par la mort de Marlène. En 1992, trois ans après la chute du Mur de Berlin et la réunification de l'Allemagne, les Groen vendent la maison de Rostock. Enfin, cela c'est l'histoire qu'on a raconté à Theresa durant toutes ses années. Il est temps de connaître enfin la vérité. Pour cela il lui faudra remuer le passé et se plonger dans une époque où le pays et les familles étaient séparées par un Mur.

Raffaella Romagnolo, trad. de l'italien par Françoise Brun
Albin Michel, 423 pages, 21€90

Bella CiaoBella Ciao est une fresque historique et familiale magistrale qui nous dresse le portrait de l'Italie de la première moitié du XXe siècle à travers le destin d'une myriade de personnages bouleversants. Tout commence au tournant d'un nouveau siècle, promesse d'espoirs et de renouveau. Cependant, à Borgo di Dentro, petite bourgade pauvre du Piémont où les paysans travaillent sans relâche pour exploiter la terre de petits nobles qui les payent une misère afin de s'assurer grand train dans leurs manoirs et où, dès l'enfance, les filles s'abiment les mains et la santé dans les filatures de vers à soie avec pour maigre perspective une soupe d'oignons dans un logis glacial, l'arrivée des années 1900 ne change rien. C'est à cette vie laborieuse et misérable qu'est promise Giulia Masca, jeune fille de 20 ans, ouvrière depuis ses 10 ans, et en grève depuis plusieurs semaines comme des dizaines d'autres femmes qui réclament simplement des horaires plus humains et de quoi manger à leur faim. Dans cette période sombre , Giulia peut compter sur Pietro, son fiancé, et Anita, sa meilleure amie pour donner un peu de légèreté à ses journées. Pourtant, un beau jour, se sentant trahie, Giulia décide de s'enfuir. Sans prévenir personne, elle rassemble ses maigres affaires et abandonne son passé pour inventer son propre avenir, de l'autre côté de l'Atlantique. Près de 40 ans plus tard, Giulia, devenue Mrs Manfredi, revient dans son village, bien décidée à se venger. Mais si à New York, Giulia a connu la réussite et l'amour, à Borgo di Dentro, Anita a connu deux guerres mondiales, la montée du fascisme et les deuils. Deux femmes fortes et droites dont les destins sont aux prises avec les vicissitudes de l'Histoire.

Newsletter

Notre label

Label de qualité - le libraire

logo_alsj
logo_initiales
Suivez-nous sur Facebook