Rue Saint-Lambert, 116 - 1200 Woluwé Saint Lambert - info@alivreouvert.be - Ouvert du lundi au samedi de 10h à 19h - Adulte : +32.(0)2.762.98.76 - Jeunesse : +32.(0)2.762.66.69

Tonino Benacquista
Gallimard, 198 p., 17 €

porcamiseriaTonino Benacquista, le fantasque auteur, propose en cette rentrée de janvier un roman auto-fictionnel, un récit fort et drôle comme il en a le secret.
Il revient sur la vie de sa famille : ses parents, couple improbable composé d'un alcoolique et d'une femme dépressive aux rêves brisés. Il fait figurer son oncle américain, self-made man si éloigné du quotidien parisien. Il retrace également le parcours de son grand frère charmeur et de ses trois soeurs, si différentes. Eux quatre sont des immigrés italiens qui doivent s'approprier une autre langue et une autre culture alors que lui-même est né en France. Lui, le mauvais élève, aborde son envie d'être créateur d'histoires quand bien même il rechigne à ouvrir un roman. Avec brio, il tricote et détricote de nombreuses anecdotes animées par les membres de sa famille. Il invente d'autres possibles "Et si..." Avec Porca Miseria, l'insulte préférée de son père, Tonino Benacquista nous raconte sa vie sur un ton doux-amer et sincère.

Peter Cameron, traduit de l'anglais par Catherine Richard
Christian Bourgois, 336 p., 23€
cequiarrivelanuitUn homme et une femme arrivent en train dans une petit ville qu'on soupçonne être d'Europe de l'Est. L'hiver est glacial et cingle chacune de ses rues. Dans l'hôtel où ils résident, l'atmosphère se recouvre d'une inquiétante étrangeté. Qui sont ses énigmatiques clients ? Qu'attendent-ils tous ? Et ce couple ? 
L'homme et la femme bataillent avec quelque chose qui semble plus grand qu'eux. On suppose des secrets, des douleurs... L'objet de leur voyage n'est pas touristique : il est humain et engage d'une certaine manière leur avenir. Ils viennent chercher à l'orphelinat du coin,  le bébé qu'ils ont décidé d'adopter.
Dans ce roman à l'ambiance suspendue, presque cotonneuse, il est impossible d'oublier ce couple, ce voyage aussi réel que métaphorique, cet hôtel, ces rencontres presque hallucinatoires. Ce qui arrive la nuit est un roman qui ne s'oublie pas, parce qu'il hante son lecteur par ses ambiances, ses questionnements, par ses personnages qui choisissent sciemment la nuit ou la lumière. C'est beau, puissant et pénétrant grâce à la prose précise, imagée et incarnée de l'auteur Peter Cameron.
Marie Claes,
Editions Autrement, 192 p., 16€90

legereAnnabelle a 16 ans et vit avec sa mère et son frère dans une petite ville belge. C'est une jeune fille comme tant d'autres jusqu'au jour où son poids, son être, quasiment ses molécules, deviennent une obsession. Désormais, tout ce qui est ingurgité sera calculé et justifié. C'est l'entrée dans une logique implacable où les autres et elle-même n'ont plus aucune importance. Annabelle devient un pur système de contrôle : des os, seulement des os et une pensée unique, celle de maigrir, ou plutôt celle de de se maintenir sur un fil tendu au dessus du grand vide, celui du monde. Sur le thème de l'anorexie, Légère est un roman remarquable qui traverse son lecteur. Composé de fulgurances (les phrases sont à la fois coupantes et douces), il réussit à dire précisément, en usant de poésie ou d'ironie, le dégoût, le contrôle, l'obsession. Difficile d'oublier cette jeune fille à l'esprit tout à la fois troublé et infiniment structuré. Un très beau roman sur l'implacabilité du monde et de l'esprit.

Newsletter

Notre label

Label de qualité - le libraire

logo_alsj
logo_initiales
Suivez-nous sur Facebook