Rue Saint-Lambert, 116 - 1200 Woluwé Saint Lambert - info@alivreouvert.be - Ouvert du lundi au samedi de 10h à 19h - Adulte : +32.(0)2.762.98.76 - Jeunesse : +32.(0)2.762.66.69

Robert Seethaler, trad. de l'allemand par Elisabeth Landes,
Sabine Wespieser, 128 pages, 15 €

Le Dernier MouvementCe court et limpide roman s'ouvre sur l'image de Gustav Mahler, souffrant de fièvre, enroulé dans une couverture, sur le pont avant du paquebot qui le ramène de New York, fixant la mer grise, puis laissant de plus en plus son esprit dériver sur ses souvenirs et pensées, sur la musique, le talent, l'amour, la mort... sur ce qui fait le coeur sensible d'une existence. Au fil de ce moment de solitude, passé devant l'océan, rafraichi par le vent, entrecoupé de quelques paroles avec le jeune garçon de cabine,  Mahler se souvient des étés à la montagne voués à la composition, de ses difficultés à diriger l'orchestre de Vienne à la hauteur de ses exigences, de son amour pour Alma, de la perte de sa fille. C'est une vie marquée par la ferveur, qui voit sa fin approcher.

Bref, condensé, Le dernier mouvement ne perd pourtant rien en richesses, tant chaque image et sensation fait sens et porte sur le monde un regard apparemment simple, mais profond et sensible.

C'est un peu le monde à l'envers : voilà que la rentrée littéraire de l'hiver devient plus importante que l'habituelle affluence d'automne. En janvier et février, pas moins de 545 romans seront envoyés par les éditeurs, contre 521 à la saison des prix. Bien sûr, il y a le Houellebecq et son lot de partisans et détracteurs. Mais d'autres grosses pointures sont déjà sur nos tables (Eric Vuillard, Pascal Quignard, Karine Tuil, Stefansson, Pete Fromm, ...) ou sont attendues très prochainement (et avec impatience pour le Pierre Lemaître, Leila Slimani ou l'excellent Nicolas Mathieu).
L'équipe d'A Livre Ouvert défriche petit à petit le terrain. Voici un premier aperçu de nos coups de coeur 2022.

Chika Unigwe, trad. de l'anglais (Nigéria) par Marguerite Capelle
Globe, 304 p. 23€

fatamorganaCoup de coeur pour ce roman poignant où enquête et fiction se conjuguent délicatement.

"Elles parlaient de leur enfance. Sisi inventait la sienne. Et elle était certaine que l'Albanaise aussi. Elles étaient des personnes sans aucun passé, des personnes au passé oublié, alors tout ce qu'elles pouvaient se dire était forcément du vent. Mais ça n'avait pas d'importance. Le seul fait de parler comptait bien plus que le sujet des conversations. Cela signifiait qu'il y avait encore quelqu'un pour voir davantage en vous qu'un jouet avec lequel passer le temps."
Elles sont quatre femmes. Il y a Ana, Joyce, Efe et Sisi. Depuis leur Nigéria natal, elles arrivent en Europe, direction le quartier chaud d'Anvers. Elles ont une dette à rembourser et l'espoir de gagner un peu plus d'argent en vendant leur corps. C'est l'histoire d'une conquête, celle de leur liberté. Mais un jour le meurtre de Sisi produit le désarroi. Les langues vont se délier et fusionner, la parole des femmes est en route, ivre de mémoire et d'espoir.
Dans Fata Morgana, l'autrice Chika Unigwe s'applique à dessiner les destins de ces quatre prostituées : leur itinéraire, leur vie, leurs cris (de colère ou de douleur) leurs volontés, leurs échappées. La générosité de l'autrice envers son sujet inonde chacune des lignes de ce roman important, parce qu'il dénonce tout aussi bien la traite humaine que la tristesse infinie liée au déracinement (en racontant quelles sont les causes et conséquences de cette émigration, ou ce qui relève du choix ou de l'obligation) Il y a dans ce livre quelque chose qui relève du don, de l'amour envers ses personnages qui ne peut que toucher son lecteur. Fata Morgana est un livre porté par la grâce de son écriture pleine de verve et de vie. Lire les 300 pages de ce livre, c'est y entendre un coeur qui bat en permanence.

Newsletter

Notre label

Label de qualité - le libraire

logo_alsj
logo_initiales
Suivez-nous sur Facebook