Rue Saint-Lambert, 116 - 1200 Woluwé Saint Lambert - info@alivreouvert.be - Ouvert du lundi au samedi de 10h à 19h - Adulte : +32.(0)2.762.98.76 - Jeunesse : +32.(0)2.762.66.69

cesfemmesquiIsabelle Tilmant
De Boeck, 200 pages, 19.50 €

Même si les femmes qui n'ont pas d'enfant sont de plus en plus nombreuses, la société persévère à les considérer en marge d'une certaine normalité. Regardant au plus près les différentes raisons de cette absence de maternité, qu'elle soit voulue - child free - ou subie –childless-, Isabelle Tilmant psychothérapeute clinicienne à la Women Clinic de Bruxelles et membre d'honneur de l'Ecole belge de Psychothérapie Psychanalytique à Médiations, ouvre à la compréhension nuancée du vécu des femmes qui n'ont pas d'enfant, poursuivant ainsi le travail qu'elle avait débuté dans son essai Epanouie avec ou sans enfant. Elle offre des pistes de réflexion pour les femmes et les couples qui s'interrogent sur la place à donner ou non à la parentalité, qu'elle soit biologique ou adoptive.

conditionhumaineJean-Pierre Lebrun
Denoël, 300 pages, 22 €

Jean-Pierre Lebrun, psychiatre et psychanalyste, travaille depuis longtemps déjà sur les questions liées à la condition humaine. Comment devient-on humain? Quelles sont les contraintes que nous devons accepter ou refuser pour vivre véritablement comme un homme? Quelle place est faite au désir dans une société ou seule la jouissance est recherchée ? Partant du constat que la société néolibérale tend à dévaloriser tout ce qu'implique la préservation de la nature humaine, Jean-Pierre Lebrun en explore les conséquences majeures et très concrètes qu'elles soient collectives ou individuelles. Une réflexion profonde et accessible, sur les problèmes cruciaux que doit affronter l'homme contemporain.

psylibertinAlberto Eiguer
Dunod, 168 pages, 24.10 €

Si de plus en plus, on comprend les méfaits d'une société libérale qui prône la jouissance à tout prix, qu'en est-il des individus, de plus en plus nombreux à se définir comme libertins? Quels sont les liens entre les libertins d'hier et d'aujourd'hui? Alberto Eiguer, psychiatre et psychanalyste, nous offre dans cet ouvrage une étude sur les faces lumineuses et sombres du libertinage, thème qu'il place à la frontière de la perversion. Il différencie ici quatre formes cliniques du libertinage: la simple ou romantique, celle frustre de l'addiction sexuelle et enfin, la perverse et sa variante aggravée, la prédation sexuelle. Ponctuant son propos de cas cliniques et d'exemples puisés dans la littérature, A. Eiguer tente de mieux cerner ces personnalités et nous donne des perspectives thérapeutiques.

dequoilapsychanalyse

Roland Gori
Denoël, 407 pages, 23 €

Roland Gori, qui fut en 2009 l'un des initiateurs de L'Appel des appels, revient ici sur la psychanalyse pour remettre de l'humain au coeur de notre société. Face à une évolution de notre société dans laquelle l'idéologie sécuritaire confond maladie mentale et délinquance, soin et détention, où la peur du risque tend à tout normaliser et nous renvoie à une certaine servitude volontaire, la psychanalyse propose selon R. Gori une attention au détail qui apparaît comme l'antidote à ce désir mortifère de gestion de l'intime, à condition qu'elle abrite un perpétuel questionnement.


leschimeresducorpsSylvie Le Poulichet
Aubier, 280 pages, 21 €

Psychanalyste et professeur de psychopathologie à Paris VII, Sylvie Le Poulichet nous fait part dans cet ouvrage des avancées de ses recherches sur les dynamiques qu'elle nomme «processus limites». Autour de patients «borderline», elle nous présente comment dans ces pathologies, situées entre névrose et psychose, ses patients souffrent d'une difficulté à «habiter» leur corps et comment ce corps a une importance au sein de la cure analytique. A travers cinq cas cliniques, Le Poulichet pose l'analyse des rêves, des fantasmes, du transfert comme outils pour recomposer l'image du corps, pour permettre la mise en jeu de processus créateurs qui laisseront surgir un nouveau champ de regard, de jeu et de désir.

mefiezvousCécile Coulon
Viviane Hamy, 110 pages, 16 €

Avec ce premier roman, Cécile Coulon nous offre un livre atypique et brillant. Au fil des pages, le narrateur, l’époque, les sentiments changent. Au centre de tout cela, Lua, petite fille puis adolescente qui observe le monde qui l’entoure et décrypte la vie de ses parents, de ses voisins, de ses camarades d’école. Les souvenirs et les impressions s’entrechoquent mais, en refermant le livre, on a vraiment le sentiment d’avoir pénétré au coeur de la vie d’une famille américaine dans une petite ville où les désillusions ont remplacé les espoirs d’enfants. Lua, elle, refuse de ressembler aux adultes qu’elle croise et ne veut pas rester une petite fille sage. Déconcertant de prime abord mais assurément à découvrir.

Newsletter

Notre label

Label de qualité - le libraire

logo_alsj
logo_initiales
Suivez-nous sur Facebook