116, Rue Saint-Lambert
1200 Woluwe-Saint-Lambert
Adulte > +32.(0)2.762.98.76
Jeunesse > +32.(0)2.762.66.69
Du lundi au samedi
de 10h à 19h
Follow us        
Cherchez dans notre stock
Lecteur couché
Lecteur assis

selecbdA

Slava : après la chute de Pierre-Henry Gomont (Dargaud, 20€50) : Au coeur de la Russie des années 1990, dans un bâtiment abandonné, Dimitri Lavrine, un trafiquant sans scrupules, et Slava Segalov, un ancien étudiant en arts idéaliste, tentent de mettre la main sur toutes sortes d'objets pour les revendre. Mais rien ne se passe comme prévu... Un road-movie rocambolesque et trépidant, des personnages pittoresques, lamentables ou drôles font de cette BD un must absolu de l'humour et de l'aventure. On en redemande !

Merel de Clara Lodewick (Dupuis, 24€) : Merel, quadragénaire célibataire, partage son temps libre entre l'élevage de canards, le club de football et l'écriture. Son existence paisible est bouleversée le soir où elle fait une blague sur la sexualité du mari de l'une de ses voisines. Dès lors, une rumeur court à son sujet selon laquelle elle aurait des relations sexuelles avec tous les hommes du village... Clara Lodewick, jeune dessinatrice belge, nous offre une histoire épatante de maturité sur les faiblesses de l'être humain. Son récit, sensible, explore le thème de la rumeur. Jusqu'à quel point peut-elle tout dévaster ? Grâce à des dessins semi-réalistes (on pense à ceux de Camille Jourdy), Merel marque durablement le lecteur grâce à la finesse de sa psychologie. Un vrai coup de coeur !

Breakwater de Katriona Chapman (Futuropolis, 21€) : Le Breakwater, ce cinéma de Brighton, a définitivement connu des jours meilleurs : autrefois grande et somptueuse cette salle est désormais vide à l'exception des souris, des oiseaux, des employés occasionnels en pause, et de quelques rares spectateurs habitués. Assez étrangement, cependant, il est toujours en activité, détenu de manière indépendante par un vieil alcoolique. Chris est une femme introvertie d'une quarantaine d'années, isolée socialement et sous-employée, apparemment par choix, dont les rêves d'un diplôme en travail social sont depuis longtemps derrière elle. Mais, lorsque le nouveau venu Dan commence à travailler au Breakwater, il ravive le désir en elle de retourner peut-être à ses études et faire autre chose de sa vie malgré - ou peut-être à cause de - leurs différences évidentes. Au fil des jours, une amitié va naître... Finesse et élégance sont les maître-mots de ce roman graphique tout en douceur et en mélancolie. Sur un thème peu exploité en Bd , l'amitié professionnelle, et souligné par un noir et blanc superbe, l'autrice Katriona Chapman, nous offre une histoire intimiste et bouleversante d'une grâce inouïe. A découvrir absolument !

selecbdB

Hoka Hey de Neyef (Rue de Sèvres/ Label 619, 22€90) : Jeune Lakota élevé par le pasteur blanc qui administre sa réserve, Georges rêve de devenir médecin, le premier parmi les indiens... Il croise la route de Little Knife, Amérindien froid et violent à la recherche du meurtrier de sa mère. Accompagné de ses deux comparses, ce dernier arrache Georges à sa vie et l'embarque dans sa vengance. Pendant quelques jours Georges va suivre les trois hors la loi qui vont lui apprendre ce qu'est la culture Lakota, et sa culture qu'il a oublié... A travers les magnifiques paysages de l'Ouest sauvage, Hoka Hey nous offre, grâce à un travail graphique somptueux, une histoire de vengeance et d'assimilation culturelle entre blancs et indiens. Un western au top !

Perpendiculaire au soleil de Valentine Cuny-Le Callet (Delcourt, 34€95) : En 2016, à 19 ans, Valentine Cuny-Le Callet débute une correspondance avec Renaldo McGirth, incarcéré depuis plus de dix ans en Floride pour un meurtre commis à l'âge de 18 ans. De ces échanges épistolaires puis des visites en prison naît ce projet de récit graphique, montrant la brutalité du système carcéral et la détermination des condamnés à construire leur vie malgré tout. Un roman graphique d'une puissance rare et un témoignage sur le système carcéral américain. Grâce à des illustrations inoubliables (crayon et gravure sur bois), Perpendiculaire au soleil devient au fil des pages un hommage à la vie, à l'art et à la lutte.

Journal inquiet d'Istanbul d'Ersin Karabulut (Dargaud, 23€) : Auteur turc de bande dessinée, Ersin Karabulut retrace son parcours d'artiste et de citoyen lambda tout en brossant le portrait d'un pays tiraillé par des antagonismes politiques et sociétaux profonds. A travers son histoire, il alerte sur l'importance de la liberté d'expression et de la liberté de la presse dans la Turquie d'Erdogan. Piquante, vive et drôle, cette BD qui entre en écho avec celle de Riad Satouf, L'arabe du futur, est une réussite totale et un témoignage passionnant et courageux. Une BD qui réveille !

selecbdC

Un pied au paradis de Michele Foletti (Sarbacane, 26€) : Oconee, comté rural des Appalaches du Sud, années 1950. Holland Winchester a mystérieusement disparu. Sa mère est persuadée qu'il a été assassiné. Etudiant tout à tour le point de vue du shérif, du suspect, de son épouse, Un pied au paradis (adapté du roman eponyme de Ron Rash) est une Bd qui fait mouche grâce à la qualité de son scénario et de sa construction. On pense à Steinbeck en la lisant, preuve de sa beauté !

La dernière reine de Jean-Marc Rochette (Casterman, 30€) : Gueule cassée de la guerre 1914-1918, Edouard Roux se réfugie dans l'atelier de la sculptrice animalière Jeanne Sauvage, qui lui redonne un visage et l'introduit dans le milieu artistique de Montmartre. En échange, Edouard lui fait découvrir le plateau du Vercors et l'histoire du dernier ours qu'il a vu tué lorsqu'il était enfant. Hymne aux forêts, à l'amour et à la vie sauvage, une BD remarquable tant par ses dessins (ce blanc virginal et ce bleu !) que son scénario, véritablement somptueux. Un des grands titres de cette année !

Les pizzlys de Jérémie Moreau (Delcourt, 29€95) : Chauffeur Uber à Paris, Nathan travaille d'arrache-pied pour subvenir aux besoins de son frère et de sa soeur. Privé de GPS lorsque son téléphone tombe en panne, il est victime d'un accident. Sa dernière cliente, Annie, l'invite alors à venir vivre en forêt au coeur de l'Alaska... Jérémie Moreau, dans ce splendide roman graphique raconte les hommes, la nature, ses fondements, et explore avec brio le XXIième siècle et ses contradictions. Les pizzlys est LA bd de cette fin d'année et nous offre un sublime voyage vers le Grand Nord américain au cœur des mythes des Amérindiens d'Alaska. Un magnifique récit onirique et écologique.

selecbdD

Cache-cache bâton d'Emmanuel Lepage (Futuropolis, 22€90) : De la première à la dernière de ces 302 pages sublimes, en enquêtant sur la communauté dans laquelle il a grandi en Bretagne, l'auteur Emmanuel Lepage interroge notre place, notre identité. D’où venons-nous ? « On est de son enfance » : la sienne découle du rêve un peu fou de ses parents et de cinq couples, qui ont voulu inventer une nouvelle manière de vivre ensemble dans un habitat partagé, près de Rennes, dans les années 1970. En partant de son récit familial, Emmanuel Lepage y mène une grande enquête à la fois intime et universelle et explore ainsi l’enfance, le partage, l’engagement et la transmission. Une BD documentaire qui vous marquera durablement. Et graphiquement, ça n'a jamais été aussi superbe.

Abattoir 5 ou la croisade des enfants de Kurt Vonnegut, Ryan North et Albert Monteys (Seuil/Du sous-sol, 23€) : Billy Pilgrim mène plusieurs existences simultanées dans le temps et l'espace. Il est ce vieil opticien qui perd la tête, ce tout jeune vétéran qui revit sa lune de miel et cet humain que les Trafalmadoriens ont kidnappé pour le présenter dans un zoo. Mais il est surtout ce soldat américain prisonnier dans un abattoir de Dresde pendant le bombardement de la ville et sa destruction totale en 1945. Amer, acerbe, drôle, ce roman graphique est une exceptionnelle adaptation du classique de la science fiction de Kurt Vonnegut et une vision tragiquement burlesque de la guerre.